Hommes femmes de la rue, vous avez froid.

Chaque jour vous avez fain.

Vos paquets dans les mains, vous trainez votre errance.

De la vie, attendez vous un peu d'espoir?

Vous les sans abris, vous portez votre désespérance.

Vous les sans-logis vous souffrez dans votre déchéance.

Ne pas questionner, ne pas juger.

Vous êtes là, faut vous aider.

Vous les Sans défense de la rue.

Que gardez vous de bien de la vie?

             Zibulinette