14 février 2005

Saint Valentin

C'est la Saint Valentin. Il est arrivé, son bouquet dans la main. Tout content, tout fier, de ne pas oublier. Elle, heureuse, qu'il ait cette pensée. " vingt roses a t- il dit, une fleur pour chaque année. Car dans mon coeur, rien n'a changé. Tu as toujours 20 ans" Elle a ri, elle a plaisanté, c'est vrai qu'à cet instant. Elle avait vraiment 20 ans.              Zibulinette
Posté par zibulinette à 09:52 - Commentaires [1] - Permalien [#]

09 février 2005

Un peu de bonheur s'il vous plait

"Elle est pas belle la vie"? Phrase que l'on prononce souvent de nos jours. On veut s'en convaincre.Bien sur qu'elle est belle.....Mais en sommes nous conscient?. Si on trouve la vie belle, c'est que l'on est heureux. Mais en fait quel est le chemin du bonheur?.....Dans les mille petits rien de la vie? Le bonheur , ce n'est pas une émotion de l'instant, ou du moment, mais un état d'être.Il passe dans son écoute, il ne faut pas le chercher, ni courir aprés lui. Je crois qu'il y a le vrai bonheur, et le mauvais bonheur. Le mauvais,... [Lire la suite]
Posté par zibulinette à 10:32 - Commentaires [2] - Permalien [#]
05 février 2005

"A chaque jour suffit sa peine"à chaque jour son moment d'écriture....non je n'ai pas l'intention de remplir des pages, faire un petit bout de chemin , je veux bien.Pourquoi dire? Parler de l'actualité? les journalistes font bien leur métier. Les catastrophes, la guerre, la pollution, la misère, chaque tous ces évènements rentrent dans nos maisons.......Ne doit- on pas parler poésie?.Je ne suis pas une littéraire. Malgré tout j'écris. J'écris avec mon coeur, ma sincérité, mon intime déduction, mon inpulsion intérieure, mon manque de... [Lire la suite]
Posté par zibulinette à 15:18 - Commentaires [3] - Permalien [#]
03 février 2005

je sais mais....j'aimerai encore être

 24 heures d'attente.....avant de trouver la suite....C'est parti, Mamie se lance Voici, un de mes petits textes, il est lucide, objectif, et pas triste. .................................................................................. Lorsque sur notre corps, sonr passées les années. Laissant impitoyablement de la vie des traînées. Lorsque sur son passage, la joie, la peine s'inscrivent sur le visage. Le temps, inexorablement de son sceau fait des ravages. A la même cadence, il poursuit son voyage. Lorsque dans le... [Lire la suite]
Posté par zibulinette à 20:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 février 2005

Mort Shumann disait " le premier pas est le plus difficile" pour moi c'est le premier mot
Posté par zibulinette à 15:01 - Commentaires [4] - Permalien [#]