20 juillet 2012

        Notre langue à du piquant, des expressions aiguisées qui ne blessent pas "Ces vacances,tombent à pic": voici un pic qui ne pique pas! parent lointain du verbe piquer, il prend un chemin différent dès le XIV em siécle dans son usage méridional qui désigne une " cime aigue de montagne. On le retrouve en Normandie au XVI em siècle, dans un " pic" qui signifiait " verticalement" Une expression qui vient du ...jeu de paume ou la balle qui " tombe à pic"permet de marquer le  bon point au bon... [Lire la suite]
Posté par zibulinette à 11:12 - Commentaires [8] - Permalien [#]